Industries et infrastructures

AHLSTROM MUNKSJO

Conseil et études 24/01/2023 Grand Est #IROKO #ITHERM Conseil
Etude de faisabilité technico-économique de valorisation de la chaleur fatale.
Partager

TYPE DE MISSION

Etude de faisabilité technico-économique de valorisation de la chaleur fatale sur la machine S3 composée de la pré-sécherie, du frictionneur et de la post-sècherie.
AHLSTROM MUNKSJO est une papeterie située en Meuse.

Porteur du projet

Découvrez la filiale associée au projet

Création de la filiale IROKO

À partir de l’année 2022, IROKO devient la filiale du groupe MANERGY spécialisée dans la décarbonation des Industries.

Logo IROKO Groupe MANERGY

Le projet en quelques chiffres

03/2021-

06/2021

Durée du projet

Descriptif de la mission

ITHERM CONSEIL réalise une étude relative à la réalisation de l’unité de récupération et valorisation de chaleur fatale dans la papeterie Ahlstrom-Munksjö à Stenay.

 

Cette étude est séparée en plusieurs phases :

  • Collecte des données d’entrées,
  • Modélisation du fonctionnement des hottes de sécherie et calage du modèle sur les données d’exploitation,
  • Modélisation de l’installation de récupération et de valorisation pour différents scénarios,
  • Bilan des besoins énergétiques de l’usine pour les différents scénarios,
  • Etude technico-économique comparative en coût global pour le choix de la solution à développer,
  • Établissement d’une note technique de restitution.

 

L’étude se compose de 2 volets :

  •  Etude relative à la réalisation de l’unité de récupération et valorisation de chaleur fatale :

– Détermination du potentiel d’économie en consommation vapeur,

Définition du besoin en vapeur (t/) pour la seconde phase d’étude.

  • Etude relative à la mise en place d’une production de vapeur à partir de biomasse.

Résultats

Economies estimées :
• 16 402 tonnes vapeur/an sur le périmètre de consommation S3 + chauffage :
– Régulation S3 + récupération prés-sécherie : 14 805 tonnes vapeur/an,
– Récupération condensation biomasse pour process S3 : 2318 tonnes vapeur/an.

• 600 MWH utils produit au gaz (frictionneur grâce à la régulation)

Energie fossile évitée pour un futur besoin chauffage : 516<x<2176 MWh selon le scénario retenu.

Plus de références !